Nos ambassadeurs

La Fondation de la relève entrepreneuriale du Québec est fière de pouvoir compter sur des ambassadeurs ayant à cœur le succès entrepreneurial Québécois.

Judith Fetzer, Fondatrice et PDG de Cook it

” C’est à travers le SAJE dans le cadre du programme Soutien au travail autonome (STA) que l’idée de lancer une entreprise dans le domaine de l’alimentation alliée au commerce en ligne a germé. Les conseils et les formations dont j’ai pu bénéficier m’ont permis de me concentrer sur mon plan d’affaires, le peaufiner jusqu’à ce que prenne forme l’entreprise Cook it. Aujourd’hui je suis reconnaissante de cette aide inestimable dans la planification de mon projet d’affaires. C’est pour cette raison que j’appuie la mission de la Fondation de la relève entrepreneuriale du Québec afin qu’un plus grand nombre d’entrepreneurs puissent aussi avoir accès à des programmes de formation adaptés à leurs besoins. “

Thara Tremblay-Nantel
Thara Tremblay-Nantel

Thara Tremblay-Nantel, co-fondatrice AgendaPR et Présidente Thara Communications

Thara Tremblay-Nantel est bachelière en communication et relations publiques et a réalisé depuis les onze dernières années des mandats pour des clients de choix comme La Maison Lavande, Anne-Marie Chagnon, Urban Barn, Strøm spa nordique, Juste pour rire, etc.  Depuis 6 ans, elle est à la tête de l’agence qu’elle a fondée: Thara Communications.  Forte de plusieurs expériences, Thara est une fille travaillante et vive d’esprit pour qui chaque défi représente de belles opportunités de se surpasser.  Créative et passionnée, vous trouverez plaisir à collaborer avec elle pour vos projets. Son expertise et son vaste réseau de contacts est profitable pour les besoins d’AgendaPR depuis 5 ans. « On dit que l’avenir appartient à ceux qui rêvent trop, mais également à ceux qui bougent rapidement, alors mettons-nous en action et réalisons nos rêves ensemble! » – Thara

” Ma mission à moi, c’est de faire rayonner les clients dans les médias, et la mission de la Fondation de la relève entrepreneuriale du Québec, elle, c’est d’aider des entrepreneurs comme moi à réaliser de belles choses avec le support nécessaire à leur succès!  Je suis très heureuse d’avoir pu compter sur la formation de l’École des entrepreneurs au moment d’ouvrir ma firme de relations publiques, voilà pourquoi c’était tout naturel pour moi de rejoindre la fondation et redonner à mon tour à des entrepreneurs passionnés pour stimuler la réalisation de beaux projets entrepreneuriaux en sol québécois! “

Samuel Leroux et Alexandre Desabrais

Une rencontre à la fin du baccalauréat des Hautes Études commerciales à Montréal rapproche deux jeunes hommes qui ont la même vision. Écoutant les conseils de leur entourage, ils débutent leur carrière en travaillant pour des entreprises établies afin d’apprendre des professionnels plus expérimentés dans différents domaines. Le grand saut vers l’entrepreneuriat arrive très vite. À 27 ans, Samuel Leroux et Alexandre Desabrais sont les fondateurs de Solios.

” Notre mission en tant qu’entreprise est de créer un symbole que nos clients peuvent fièrement porter au poignet. Pour créer un symbole du genre, il faut du temps, énormément de persévérance et inévitablement du support au bon moment. C’est exactement ce que la Fondation de la relève entrepreneuriale du Québec représente, puis c’est précisément ce que l’École des Entrepreneurs a été pour Solios, un support inestimable qui nous a permis d’avancer sans regarder en arrière. Il nous fait donc le plus grand plaisir de rejoindre la Fondation, et ainsi, aider de nouveaux entrepreneurs du Québec à réaliser leur rêve afin de contribuer à leur tour au développement de notre écosystème. “

Geneviève Gagnon, fondatrice de la Fourmi bionique

” C’est grâce à l’appui dont j’ai bénéficié de la part de nombreux organismes de soutien à l’entrepreneuriat que La fourmi bionique Inc. a pu voir le jour en 2004 et qu’elle poursuit toujours son déploiement après autant d’années. Le métier d’entrepreneur se vit au fil des expériences et du temps, c’est ainsi que les compétences se développent. Si l’entrepreneur est adéquatement outillé et pris en charge rapidement, il saura naviguer dans les eaux troubles de la précarité financière, de l’inexpérience, et surmonter tout obstacle qui pourra s’ériger sur son parcours en se sentant accompagné. Que ce soit à la phase de pré-démarrage ou d’expansion, l’écosystème entrepreneurial doit être à l’écoute des besoins spécifiques des entrepreneurs pour être en mesure de cibler les opportunités de suivi et de formation. Je crois en la cause de l’entrepreneuriat et je trouve qu’elle mérite tout le soutien possible. J’appuie donc avec enthousiasme des initiatives comme celle de La Fondation de la relève entrepreneuriale du Québec, qui veulent se doter des moyens de permettre au maximum de gens talentueux de prendre leur envol et de réaliser leur rêve entrepreneurial, au bénéfice de notre société “.

Taïna DiNapoli, fondatrice de DiNapoli Caffe
Sergio Figueredo et Matt Whiteman, fondateurs de Choco4Peace

L’École des entrepreneurs du Québec (ÉEQ) est notre foyer entrepreneurial depuis un an et demi. Notre relation a commencé lorsque nous avons bénéficié de la mesure Soutien au travail autonome. Ce programme nous a donné de précieuses compétences pour lancer nos opérations, et nous y avons même recruté l’un des participants ! Mais peut-être plus important encore, le fait d’être en contact permanent avec d’autres entrepreneurs nous a donné la crédibilité dont nous avions besoin pour établir les partenariats stratégiques essentiels pour réaliser notre vision. Ce sentiment de légitimité nous a mené loin lors de la création de notre entreprise. Grâce à la Fondation de la relève entrepreneuriale du Québec, d’autres entrepreneurs comme nous pourront profiter d’un milieu stimulant et accessible, favorisant l’apprentissage entre les pairs.